Purcell e Italia

PRESENTACIÓN

Secondé de Patricia Petibon et de Jean-François Novelli, Amarillis arbitre un savoureux dialogue entre Purcell et l’Italie. Construit dans l’esprit d’un programme à écouter dans sa globalité, Amour & Mascarade allie la verve descriptive du masque anglais, la beauté élégiaque des déplorations de Purcell, l’inventivité luxuriante de la cantate de Mancini et des canzoni de Frescobaldi. Cet enregistrement est le second du jeune trio féminin, qui signe, là encore, son coup de cœur d’un coup de maître.


DISTINCIONES

Diapasón * * * * *


LO QUE DICE LA PRENSA

Clásico { 2000 }

« Force est de constater avec ce deuxième disque – dont le programme lui avait d’ailleurs valu d’être distingué par le public et Gustav Leonhardt au Concours Sinfonia – que l’Ensemble Amarillis n’a rien perdu de sa fraîcheur ni de son talent : la confirmation est pleinement faite. Si le jeu à la fois « flûtistique et hautboïstique » d’Héloïse Gaillard a de quoi faire plus d’un jaloux, nous ne nous en plaindrons pas ! Au sein de ce parallèle bien bâti entre Italie et Angleterre au XVIIe siècle, ces jeunes interprètes ont de la maturité à revendre. »

Diapasón { 2000 }

« Force est de reconnaître la qualité de l’interprétation des membres d’Amarillis et de leurs complices. [...] ».

Répertoire { 2000 }

« Les musiciens de l’ensemble Amarillis font preuve dans « Amour et mascarade » de la même virtuosité et de la même maîtrise instrumentale que dans leur disque précédent. »

Las últimas noticias de Alsacia { 2000 }

« C’est vif et frais, tendre et prenant à l’occasion. Il y a de l’éclat mais aussi l’intimité promise, de l’intensité et de la légèreté. »

La Libre Belgique { 2000 }

« Citons le très impressionnant Ensemble Amarillis, formation française tonique, à la pâte sonore élégante et suave. »

Liberación 1999
Etiqueta Ambroisie-Naïve
Distribución Harmonia Mundi


DISTRIBUCIÓN

AMARILLIS

Heloise Gaillard, grabadora, oboe barroco

Violaine Cochard, clave

Ofelia Gaillard, violonchelo

Richard Myron, bajo

Cantantes

Patricia Petibon, soprano

Jean-Francois Novelli, ténor

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *