ENGLISH VERSION

Compositeur, organista e improvisador, Thierry Escaich est une figure unique de la scène musicale contemporaine et l’un des représentants majeurs de la nouvelle génération de compositeurs français. Les trois aspects de son art sont indissociables, ce qui lui permet mêler dans ses concerts création, improvisation et interprétation dans les combinaisons les plus diverses.

 

Comme compositeur, Thierry Escaich aborde les genres et les effectifs les plus variés, dans une quête incessante de nouveaux horizons sonores. Son œuvre comporte une centaine de pièces, qui séduisent un large public par leur lyrisme incandescent et leur rythme implacable. Se situant dans la lignée de Ravel, Messiaen et Dutilleux, et ne refusant pas les apports des musiques populaires ou les éléments d’inspiration sacrée, le monde sonore d’Escaich s’appuie sur un élan rythmique obsessionnel et de puissantes architectures.

Son style si personnel transparaît aussi bien dans l’intimité de sa musique de chambre que dans de vastes fresques commeChaconnepour orchestre, l’oratorioLe Dernier Évangile ou le double concerto pour violon et violoncelleMiroir d’ombres. Son premier opéraClaude, sur un livret de Robert Badinter d’aprèsClaude Gueuxde Victor Hugo, a été créé à l’Opéra national de Lyon en mars 2013 et a reçu les éloges de la critique. Parmi ses compositions les plus récentes, citonsLa Nuit des chants, concerto pour alto écrit pour Antoine Tamestit, commande de l’Orchestre philharmonique de la Radio néerlandaise et du NDR Elbphilarmonie, yQuatre Visages du temps (troisième concerto pour orgue), créé au Japon, dont la création européenne a été donnée par Thierry Escaich et l’Orchestre national de Lyon en novembre 2017.

Les pièces de Thierry Escaich sont inscrites au répertoire des plus grands orchestres aussi bien en Europe qu’aux États-Unis, et à celui de musiciens tels que Lisa Batiashvili et François Leleux, Valery Gergiev, Paavo Järvi, Alan Gilbert, Alain Altinoglu, Louis Langrée, Renaud et Gautier Capuçon, Emmanuelle Bertrand et Paul Meyer. Il a été compositeur en résidence à l’Orchestre national de Lyon, à l’Orchestre national de Lille et à l’Orchestre de chambre de Paris et a reçu quatre Victoires de la musique (2003, 2006, 2011 y 2017). Il enseigne depuis 1992 l’improvisation et l’écriture au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP), où il a remporté lui-même huit premiers prix. En 2013, il a été élu à l’Académie des beaux-arts de l’Institut de France. En 2018, il a été le compositeur à l’honneur du festival Présences de Radio France, en París.

Thierry Escaich a également beaucoup composé pour son propre instrument : pièces solistes, musique de chambre, trois concertos, yLa Barque solaire, poème symphonique pour orgue et orchestre. Son Premier Concerto pour orguea été joué notamment par le Philadelphia Orchestra et l’Orchestre national de Lyon, et a été sélectionné comme un incontournable du répertoire d’orgue par le magazineGramófono: «Son concerto exploite toute la palette sonore et l’orchestre et de l’orgue en trois mouvements électrisants, le second mouvement enflant jusqu’à un sommet impressionnant, qui n’est surpassé que par la fracassante coda du finale. »

La carrière de compositeur de Thierry Escaich est étroitement liée à celle d’organiste, à l’instar de Maurice Duruflé – auquel il a succédé comme organiste titulaire de Saint-Étienne-du-Mont à Paris; il est aujourd’hui l’un des principaux ambassadeurs de la grande école française d’improvisation. Il se produit en récital dans le monde entier, mêlant les œuvres du répertoire à ses propres compositions et à des improvisations. Sa passion pour le cinéma l’amène à improviser régulièrement au piano comme à l’orgue sur des films muets tels queLe Fantôme de l’Opéra yMetropolis.

Parmi les événements marquants de la saison 2021/2022, citons la création mondiale à l’Opéra de Lyon, en mai 2022, de son opéraShirine, initialement prévue en mai 2020. Thierry Escaich retourne également à la Philharmonie de Dresde, où il est organiste en résidence pour la saison. Il joue en outre avec l’orchestre philharmonique tchèque, l’Orchestre royal philharmonique de Londres, l’Orchestre philharmonique de Taiwan et l’Orchestre national de Lyon, et joue en récital à la Philharmonie de Dresde, à la Salle de concert Mariinski (Saint-Pétersbourg), salle Tchaïkovski à Moscou et à Toulouse-les-orgues.

Le nouvel opéra d’EscaichPoint d’orgue, est au programme à l’Opéra national de Bordeaux et à l’Opéra-Théâtre de Saint-Étienne, et sonConcerto pour flûte a connu sa première exécution publique, joué par Joséphine Olech et l’Orchestre philharmonique de Rotterdam en septembre 2022 ; un mois plus tard, la création mondiale d’Arising Dances par l’Orchestre philharmonique de Munich et Valery Gergiev saluait l’inauguration de l’Isarphilharmonie.

Les différentes facettes de son art s’illustrent dans une discographie abondante, largement récompensée et publiée notamment chez Accord/Universal et Indésens. Récemment, son disqueBaroque Song, enregistré par l’Orchestre de l’Opéra de Lyon, a été publié chez Sony Classical et encensé par la critique. Le CDLes Nuits hallucinées (2011), qui couronne sa résidence auprès de l’Orchestre national de Lyon, a reçu de nombreuses distinctions, notamment un « Choc de l’année » deClásico. La création mondiale deClaude à l’Opéra de Lyon a été publiée en DVD (BelAir Classiques).


ENGLISH VERSION

Composer, organist and improviser Thierry Escaich is a unique figure in contemporary music and one of the most important French composers of his generation. The three elements of Escaich’s artistry are inseparable, allowing him to express himself as a performer, creator and collaborator in a wide range of settings.

Composer, organist and improviser Thierry Escaich is a unique figure in contemporary music and one of the most important French composers of his generation. The three elements of Escaich’s artistry are inseparable, allowing him to express himself as a performer, creator and collaborator in a wide range of settings.

Escaich composes in many genres and forms and his catalogue numbers over 100 works which, with their lyrical, rich harmonies and rhythmic energy, have attracted a wide audience. Drawing from the French line of composition of Ravel, Messiaen and Dutilleux, and imbued with references from contemporary, popular and spiritual music, the distinctive sound-world of Escaich’s music is anchored by an obsessive rhythmic drive and an overarching sense of architecture.

This very personal style encompasses both intimate works and large-scale pieces, such as Chaconne for orchestra; oratorio Le Dernier Évangile and a double concerto for violin and cello, Miroir d’ombres. His first operaClaude, on a libretto by Robert Badinter after Victor Hugo’sClaude Gueux, was premiered at the Opéra de Lyon in March 2013 to great acclaim. His most recent new works include a Viola ConcertoLa Nuit des chants, for Antoine Tamestit commissioned by Netherlands Radio Philharmonic and NDR Elbphilharmonie, and Organ Concerto No.3,Quatre Visages du temps which received its European premiere by Escaich and Orchestre National de Lyon in November 2017.

Thierry Escaich’s works are performed by leading orchestras in Europe and North America and by musicians such as Lisa Batiashvili and François Leleux, Valery Gergiev, Paavo Järvi, Alan Gilbert, Alain Altinoglu, Louis Langrée, Renaud and Gautier Capuçon, Emmanuelle Bertrand and Paul Meyer. Escaich has been Composer-in-Residence with the Orchestre National de Lyon, Orchestre National de Lille and the Paris Chamber Orchestra and his music has been honoured by five ‘Victoires de la Musique’ awards (2003, 2006, 2011, 2017, and 2022). Escaich continues to teach composition and improvisation at the Paris Conservatoire, where he himself studied and obtained eight ‘premiers prix’. In 2013 received the honour of being appointed to the Académie des Beaux-Arts in Paris; in 2018 he took the prestigious role of Featured Composer at the Radio France Présences Festival in Paris.

Works for organ are an important feature of Escaich’s music and they are performed by organists around the world, including solo and chamber works, three concerti and the symphonic poemLa Barque solaire for organ and orchestra. Escaich’s Organ Concerto No.1 has been performed by orchestras such as the Philadelphia Orchestra and the Orchestre National de Lyon, and was selected as a highlight of the organ concerto repertoire inGramófono: “His concerto exploits the full sonic and colour ranges of orchestra and organ in this thrilling three-movement work, the second movement rising to an awe-inspiring climax only topped by the shattering coda of the finale.”

Thierry Escaich’s career as a composer is closely linked to his career as an organist – one of the ambassadors of the great French school of improvisation in the wake of Maurice Duruflé, whom he succeeded as organist of Saint-Étienne-du-Mont in Paris. He appears in recitals internationally, combining repertoire pieces with his own compositions and improvisations. His passion for cinema has led him to perform ‘cine-concerts’, improvised accompaniments on both the organ and piano for silent films such asPhantom of the Opera andMetropolis.

Major upcoming highlights include the world premiere of Escaich’s new operaShirineby Opera de Lyon in May 2022, postponed from May 2020. Escaich also returns regularly to Dresden Philharmonie where he is Organist in Residence for the 2021/22 season. Elsewhere, Escaich performs with the Czech Philharmonic Orchestra, Royal Philharmonic Orchestra, Taiwan Philharmonic and Orchestre National de Lyon, and performs widely in recital with appearances at Dresdner Philharmonie, Mariinsky Concert Hall, Tchaikovsky Concert Hall, Moscow, Auditorium de Lyon and Toulouse-les-orgues.

Escaich’s new chamber operaPoint d’orgue is also scheduled to receive its commissioned premieres by Opéra National de Bordeaux and Opéra Théâtre de Saint-Étienne, and his Flute Concerto receives its public world premiere by the Rotterdam Philharmonic and Joséphine Olech.

Many of Escaich’s works have been recorded by Accord/Universal. Most recently the discBaroque Song was released on Sony Classical to critical acclaim. His 2011 releaseLes Nuits hallucinées crowned his residency with the Orchestre National de Lyon, and received numerous distinctions, including a ‘Choc de l’année’ fromClásicomagazine as an outstanding release of the year. The first production ofClaudewas released on DVD (BelAir Classiques).


Thierry Escaich is represented by Intermusica.
2021/212 season / 732 words. Not to be altered without permission.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *