Después de seguir las enseñanzas de Elisabeth Joyé, il poursuit sa formation au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris auprès d’Olivier Baumont, Blandine Rannou et Kenneth Weiss. Il approfondit ses connaissances par la rencontre de personnalités comme Pierre Hantaï, Skip Sempé et Fabio Bonizzoni. Brice Sailly se produit en soliste et en récital à La Roque d’Anthéron lors des Folles Journées de Nantes, au Festival de Saint-Riquier, salle Gaveau, à Lausanne, au château de Versailles, à Rome, Reykjavik, Buenos Aires et Tokyo. Il bénéficie d’une résidence de recherche à la Fondation Royaumont.

Son dernier enregistrement, Mr Couperin a reçu le Diapason d’Or de l’année 2021. Continuiste, chef de chant et assistant recherché, Brice Sailly collabore avec de nombreux ensembles : Artaserse (Philippe Jarrousky), Les Accents (Thibaut Noally), Amarillis (Heloise Gaillard), Les Ombres (Margaux Blanchard et Sylvain Sartre), Le Banquet Celeste (Damien Guillon), Clematis (Stéphanie de Failly), Le Caravansérail (Bertrand Cuiller), Notturna (Christopher Palameta), Alia Mens (Olivier Spilmont). A la tête de son ensemble, La Chambre Claire, il a enregistré un programme dédié à François Couperin pour le label Ricercar-Outhere (Choc de Classica, 5 Diapasons). Il dirigera cette année l’ensemble Artaserse dans l’Orfeo de Sartorio et le Choeur de Chambre de Namur pour la redécouverte des oeuvres de Lamalle.

Ouvert à d’autres domaines musicaux, Brice Sailly est membre fondateur du groupe de création musicale franco-islandais Süsser Trost et a collaboré avec B.O.X., Efterklang, Murcof et Marion June.

Investi dans le domaine de la pédagogie, il participe à la publication de la collection Découvertes du CMBV et est nommé directeur pédagogique du programme d’accompagnement des jeunes professionnels porté par l’Arcal, Jeune Scène Lyrique. Il intervient comme formateur à la Fondation Royaumont et auprès du Jeune Orchestre Baroque Européen.Titulaire du Certificat d’Aptitude, il enseigne le clavecin, le clavicorde et la basse-continue au CRR de Saint-Maur.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *