News
30.07 - Festival Les Arts Jaillissants 01.08 - Festival baroque de Tarentaise Effervescence concertante, 17e cd d'Amarillis dans la presse La Double Coquette dans la presse Amarillis sur les ondes
Violaine Cochard
Chef de chant · Clavecin et orgue positif
Au fil des années et des collaborations avec les artistes et ensembles les plus actifs du monde baroque, Violaine Cochard a mûri une manière aussi musicale que personnelle, faite d’humilité face aux partitions et aux compositeurs.

Née à Angers, Violaine Cochard commence l’étude du clavecin dès l’âge de 8 ans au Conservatoire de sa ville natale auprès de Françoise Marmin. L’année de son premier prix de clavecin (1991) est aussi celle de son entrée au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de Kenneth Gilbert et de Christophe Rousset. Parallèlement, elle travaille avec Pierre Hantaï pendant de nombreuses années. En juin 1994, elle obtient deux premiers prix – basse continue et clavecin – remportés à l’unanimité. Elle se perfectionne ensuite auprès de Christophe Rousset dans le cadre du troisième cycle du C.N.S.M. de Paris. En juin 1999, elle décroche le premier prix du Concours International de Clavecin de Montréal.

En trio avec l’ensemble Amarillis, elle remporte les premiers prix dans plusieurs concours prestigieux : York (juillet 1995), Fnapec (avril 1997) et Sinfonia (septembre 1997), présidé par Gustav Leonhardt.

Sa profonde connaissance de la voix et des styles fait d'elle un chef de chant très sollicité par les chanteurs eux-mêmes mais aussi par des ensembles prestigieux pour leurs productions d'opéra : citons Les Talens Lyriques, Le Concert d'Astrée ou encore Les Arts Florissants.
Violaine Cochard est aussi une pédagogue reconnue : elle a ainsi enseigné au Conservatoire National de Région de Montpellier pendant trois ans (1999-2002) et est régulièrement invitée à donner des master classes à Prague, Istanbul et Mexico.

Toutefois, Violaine Cochard consacre l'essentiel de son temps au récital et à la musique de chambre au sein de nombreux ensembles. Parmi ces derniers, outre Amarillis, on peut signaler les collaborations étroites avec Il Seminario Musicale et Gérard Lesne, l'Ensemble Spirale de la gambiste Marianne Müller, Gli Incogniti de la violoniste Amandine Beyer, sans oublier le duo qu'elle forme avec la violoniste Stéphanie-Marie Degand. Parallèlement à ses activités dans le monde baroque, Violaine Cochard aime aussi collaborer avec des musiciens d'autres univers musicaux, comme le groupe de musiques actuelles Tram des Balkans ainsi que le pianiste de jazz Édouard Ferlet, avec lequel elle crée un duo singulier et inédit et qui a fait l’objet d’un premier disque très remarqué Bach plucked unplucked.

Violaine Cochard donne des récitals et des concerts de musique de chambre dans de nombreux hauts lieux musicaux d'Europe : Cité de la Musique et Auditorium du Louvre à Paris, Festivals d'Ambronay, de Beaune, de Sablé, Montreux, Utrecht et Berlin, Printemps des Arts et Folles Journées de Nantes, Semaine Sainte de Pise, Université de Madrid... Elle se produit aussi en Amérique latine, au Canada, en Turquie, en Inde et au Japon.

Avec les différents ensembles avec lesquelles elle se produit, elle a enregistré une trentaine de disques pour Opus 111, K617, Ambroisie-Naïve, Zig-Zag Territoires, Virgin Classics, Arion, AgOgique et Alpha... en solo elle a réalisé trois enregistrements consacrés à François Couperin et J.S. Bach, particulièrement appréciés par la critique.

Retrouvez sa discographie ici.