News
02.02 - Festival musica Antigua au Panama 17.02 - Chapelle des Ursules à Angers Amarillis nominé aux ICMA 2018 MéChatmorphoses à l'Opéra de Dijon Amarillis sur les ondes
Fanny Paccoud
Alto et violon
Diplômée du conservatoire de Strasbourg, Fanny Paccoud s'oriente d'abord vers la musique de chambre et la création. Depuis 1999, elle forme un duo avec le pianiste Michel Gaechter, explorant un riche répertoire allant de Mozart à Schoenberg. Elle participe à plusieurs créations et enregistrements, dont Forever Valley de Gérard Pesson, Momo de Pascal Dusapin, Ai confini dell’ oscurità de Claudio Gabriele, Veillée et le Petit Chaperon Rouge de Georges Aperghis… On la retrouve aussi parfois aux côtés de musiciens de jazz et improvisateurs.

Si la musique de chambre et la musique contemporaine occupent une grande part de son activité, Fanny Paccoud n’en exclut pas pour autant une recherche approfondie de l’interprétation de la musique ancienne sur instruments d’époque. Elle est membre, en tant que violoniste et altiste, du Concert Spirituel (H. Niquet), des English Baroque Soloists (J.E. Gardiner), du Concert Brisé (W. Dongois), d'Orfeo 55 (N. Stutzmann), de l’Ensemble Amarillis... avec lesquels elle parcourt le monde, et effectue de nombreux enregistrements.

En 2002, elle fonde avec la violoniste Alice Piérot et la violoncelliste Elena Andreyev, le Trio à cordes Anpapié, qui se consacre tout particulièrement au répertoire dit Classique (enregistrement en 2011 des trios de Hyacinthe Jadin pour le label La Courroie).

Partenaire privilégiée de l'ensemble Amarillis, elle a participé à plusieurs de ses enregistrements discographiques : Ferveur et Extase (Ambronay, 2011), Music Party (AgOgique, 2011), Antoine Dauvergne / Gérard Pesson : Les Troqueurs et La Double Coquette (NoMadMusic, 2015) et Pergolesi - Stabat Mater (Sony classical, 2016).