News
23.10 - La Courroie - Entraigues sur la Sorgue 24.10 - La Courroie - Entraigues sur la Sorgue Héloïse Gaillard en récital au Festival de Sablé 2017 Effervescence concertante, 17e cd d'Amarillis dans la presse Amarillis sur les ondes

M.A. Charpentier - Molière

Hommage pastoral au Roi Soleil

Présentation

C'est le premier enregistrement mondial d'une très belle pastorale inédite de Charpentier, fruit de la collaboration entre le compositeur et Molière, afin de célébrer le tricentenaire de la mort de Charpentier.

Chœurs somptueux, airs et duos magnifiques, des couleurs instrumentales chatoyantes et variées font de cette pastorale un petit joyau. Programme où l'on trouve également de nombreux airs inédits ainsi que des pièces instrumentales qui nous permettent de révéler avec bonheur d'autres facettes de la musique de Charpentier moins austère que de coutume.

Dans les Airs à boire, c'est même la truculence qui règne et l'on découvre un Charpentier très irrévérencieux pour notre plus grand plaisir !

Distinctions

Monde de la Musique * * * *

Diapason * * * *

Opéra international Diamant

Ce qu'en dit la presse

CSF n°56 { 2004 }
Un article du magazine CSF
« À l'occasion du tricentenaire de la disparition du musicien, mort en 1704, l'une des meilleures formations baroques actuelles, lui rend hommage par un disque très réussi. »
Diapason { 2004 }
4****
« Divertissement agréable, ciselé, radieux (…) Les chœurs des bergers sont ravissants, d'un contrepoint habilement rendu et plein de naturel. (…) Séraphique prestation des bois (Solo introductif d'Héloïse Gaillard). »
Le Monde de la Musique { 2004 }
4****
« L'effectif réuni pour cet enregistrement (une douzaine de musiciens) donne une idée juste de ce que pouvait entendre Mademoiselle de Guise (…) Les interprètes s'appliquent à animer chaque épisode et chaque air de cet opéra de poche. (…) Les compléments alternent malicieusement airs « sérieux » et « à boire ». La verdeur des deux derniers trios avive singulièrement le portrait d'un compositeur trop souvent imaginé confit en dévotion. »
Classica { 2004 }
« À noter tout particulièrement l'exécution des trios (Compère Grégoire, Fanchon, et Beaux petits yeux d'écarlate), aux accents grinçants et facétieux très bien rendus par les chanteurs.

La palette vocale tire son honneur d'une parfaite diction et d'un total investissement dans les airs comiques. (…) Une lecture qui fera le bonheur des mélomanes pour l'intérêt des œuvres qu'elle met en scène. »
Ouest France { 2004 }
« (…) la célébration du tricentenaire de sa disparition est l'occasion de lui rendre justice.

Le jeune et pertinent ensemble Amarillis, emmené par la fougue d'Héloïse Gaillard, s'y emploie avec cet album. Quelques petites pièces instrumentales enrichissent ce savoureux programme, riche d'autres grivoiseries, qui trouve tout son épanouissement dans la prestation enjouée d'Amarillis. »
Midi Libre { 2004 }
« L'ensemble Amarillis déploie ses plus somptueuses sonorités dans les préludes, suites et symphonie finale. La Pastorale La couronne de fleurs, qui est une redécouverte, est d'un goût touchant et sûr. Les cinq chanteurs font merveille dans les airs plus légers ou plus lestes, toujours interprétés avec fraîcheur et sincérité. »
La Marseillaise { 2004 }
« Les cinq solistes vocaux et les instrumentistes mettent tout leur talent au service d'une musique inventive, riche en lumières, contrepoint subtils, tonique et gaie. »
Opéra International { 2004 }
Diamant d'Opéra
« Amarillis est instrumentalement aussi inspirée que dans ses concertos de Vivaldi. (…) En tout vingt six succulents desserts Grand Siècle pour garnir sa table de Noël. »
Scherzo { avril 2005 }
P.J.V.
« Amarillis interpreta con impecable musicalidad y buen gusto una música de extraordinario encanto melódico [...].
Intensos y teatrales resultan tanto los dúos y tríos como la Pastoral H. 486, de ideal equilibrio entre el ritmo siempre vivaz y la variedad en la expresión. Muy delicada la Sinfonía H. 529 que cierra el CD. »

Distribution

AMARILLIS

Héloïse Gaillard flûtes à bec, hautbois baroque

Violaine Cochard clavecin et orgue positif

Gilone Gaubert-Jacques, Stéphanie Pfister violons

Meillane Wilmotte flûtes à bec

Eric Speller hautbois

Anne-Marie Lasla viole de gambe

CHANTEURS

Cassandre Berthon, Valérie Gabail sopranos

Robert Getchell haute-contre à la française

Jean-François Novelli taille

Jean-Baptiste Dumora basse taille