News
02.02 - Festival musica Antigua au Panama 17.02 - Chapelle des Ursules à Angers Amarillis nominé aux ICMA 2018 MéChatmorphoses à l'Opéra de Dijon Amarillis sur les ondes

Pergolesi - Stabat Mater

Avec Sonya Yoncheva, Karine Deshayes

Présentation


Giovanni Battista Pergolese a 26 ans lorsqu'il meurt à Naples, en 1736, et qu'il vient d'achever la composition de son Stabat Mater dont le succès ne s'est jamais démenti depuis lors.

Nous l'avons associé à des oeuvres de deux autres compositeurs napolitains : la Sonata n° 14 pour flûte alto concertante, cordes et basse continue de Francesco Mancini (1672-1737) et le Concerto grosso n° 1 de Francesco Durante (1684-1755) qui fut le maître de Pergolèse.

De louanges en supplications, d'envolées brillantes et acrobatiques en plaintes gémissantes, la musique de ces trois compositeurs napolitains si créatifs nous transporte au cœur même des passions humaines.

Distinctions

Télérama 3 FFF

ResMusica A emporter

De Gelderlander (Pays-Bas) 4****

Fono Forum (Allemagne) 5*****

Le Monde Sélection du journal

The Times 4****

Opéra magazine 3 clés

Limelight magazine 3,5/4

The Financial Times 3***

Ce qu'en dit la presse

Le Monde { 23octobre 2016 }
Marie-Aude Roux
« A la tête de leur ensemble Amarillis, Héloïse Gaillard et Violaine Cochard ont opté pour une ligne dure, presque virile. Basses appuyées, rythmique implacable, cordes râpeuses, ce Stabat Mater sonne avec une rigueur énergique qui apporte au drame un supplément de réalisme. »
Telerama { 10novembre 2016 }
Sophie Bourdais
« L'affiche du concert était séduisante, l'enregistrement ne déçoit pas. […] Sonya Yoncheva et Karine Deshayes donnent à l’œuvre une dimension profondément humaine »
The Financial Times { 25novembre 2016 }
Richard Fairman
"Karine Deshayes and Sonya Yoncheva's romantic expressiveness lifts this live performance to greater vocal heights. […] Ensemble Amarillis [...] field bright period performances of the Mancini and Durante instrumental works that are the fillers on this disc."
Gramophone { janvier 2017 }
David Vickers
“Mancini’s Sonata is played with sensitive shaping and agility by Héloïse Gaillard, and Durante’s Concerto grosso shows Ensemble Amarillis on compelling form.”
The Times { 18novembre 2016 }
Richard Morrison
“Deshayes may have vibrato rather wider than standard period-instrument issue but her ornaments and sense of style are impeccable. Yoncheva is even more impressive. Her honeyed soprano timbre is beautifully tuned and focused. True, there is something of a mismatch between these full voices and the string sound favoured by the Amarillis ensemble, which is of the uncompromisingly wiry variety. The French instrumentalists show terrific flair, however, in two fillers from the same era: Francesco Mancini’s Sonata No 14 and Francesco Durante’s Concerto Grosso No 1, both featuring Héloïse Gaillard’s sparkling playing on the flûte à bec. ”
ClassiqueNews { 08novembre 2016 }
Elvire James
« Les instrumentistes d’Amarilis font valoir deux qualités opérant un charme certain : flexibilité et implication. Jamais neutre, le tempérament des chanteuses et des musiciens réunis pour ce programme napolitain baroque saura séduire les fans. »
De Gelderlander { 30novembre 2016 }
Maarten-Jan Dongelmans
« Ce qui nous frappe surtout dans cette version live est le travail d'équipe. La soprano Sonya Yoncheva et la mezzo-soprano Karine Deshayes ajoutent un peu de glamour et c'est très fructueux. Surtout en combinaison avec le jeu direct de l'ensemble Amarillis. Ils nous délivrent un bon équilibre entre profonde religion et émotion théâtrale... donc très baroque ! »
Traduit du néerlandais par Piet

Distribution

Chanteuses

Sonya Yoncheva soprano

Karine Deshayes contralto

Amarillis

Héloïse Gaillard flûte à bec

Violaine Cochard clavecin et orgue positif

Alice Piérot premier violon

Sandrine Dupé, Louis Créac'h violons I

Olivier Briand, Diana Lee, Koji Yoda violons II

Fanny Paccoud, Laurent Muller altos

Annabelle Luis, Frédéric Baldassare violoncelles

Gautier Blondel contrebasse

Bruno Helstroffer théorbe